Profondeur de champ : choisir entre le flou et le net

Dans le domaine de la photographie, on entend beaucoup parler de la profondeur de champ (PDC) mais il n’est pas évident de comprendre ce que cela veut dire dans le concret. Si c’est le cas pour vous, cet article pourra vous éclairer sur le sujet.

Qu’est ce que la profondeur de champ ?

La profondeur de champ n’est autre que l’étendue de la zone de netteté dans une photographie. Donc, si tout est net dans une photo, cela veut dire que la profondeur de champ est importante. Si en revanche, il n’y a que le sujet qui est net, le reste étant flou, cela veut dire que la profondeur de champ est réduite.

En pratique, on se sert de la profondeur de champ pour envelopper le sujet photographié dans un flou artistique et le détacher clairement de l’arrière-plan, ou bien au contraire, rendre l’image aussi nette que possible. Pour arriver à un tel résultat, il faut tenir compte de la focale et de l’ouverture du diaphragme.

L’ouverture du diaphragme

Le réglage de la profondeur de champ passe d’abord par le choix de l’ouverture du diaphragme. Cette option est disponible sur quasiment tous les appareils photos. Pour faire simple, vous pouvez utiliser le mode Av ou A selon le modèle de votre appareil photo. Ce réglage vous permettra de spécifier l’ouverture de diaphragme pendant que l’appareil se chargera de la vitesse d’obturation.

Alors, pour maximiser la profondeur de champ, c’est-à-dire obtenir une photo où le sujet et l’arrière-plan sont très nets, choisissez une faible ouverture de diaphragme. Dans le jargon du milieu, on va dire que vous allez fermer au maximum. Inversement, pour réduire au minimum la profondeur de champ et flouter l’arrière-plan, choisissez une grande ouverture du diaphragme.

Attention, on exprime l’ouverture du diaphragme sous forme d’un rapport 1/X. Cependant, sur les appareils photos, il n’y a que le X qui s’affiche. Donc, pour choisir une grande ouverture, le X doit être petit et pour faire le contraire, il faut choisir un X grand.

La focale

Il s’agit d’un autre élément important dans le réglage de la focale. En effet, à réglages d’exposition égaux, un grand angle de 18 mm va avoir une profondeur de champ plus importante qu’une longue focale de 85 mm. Autrement dit, la profondeur de champ est minimisée si vous choisissez une longue focale.

Quelques conseils pour réaliser des paysages et des portraits

En général, lorsqu’on photographie un paysage, on souhaite que l’ensemble du cliché soit bien nette. Il est donc recommandé de privilégier les petites ouvertures pour maximiser la profondeur de champ. Or, n’oubliez pas que plus vous fermez le diaphragme, plus le temps de pose va s’allonger. C’est pour cette raison qu’on préfère travailler avec un trépied. De cette manière, l’appareil sera stable pendant la prise de vue, même si les vitesses d’obturation sont lentes.