Tout photographier ou se limiter ? Nos conseils pour la prise de photos

Quand vous faites de la photo en « semi-pro », une des grandes questions concerne la quantité de photos « idéale ». Faut-il tout photographier, partout et tout le temps, en variant les angles et les réglages, ou se limiter à quelques clichés bien réfléchis ?

Quand faire beaucoup de photos ?

Pour débuter, multiplier les prises de vue permet de vous familiariser avec votre appareil et expérimenter les différentes techniques, car la pratique est encore le meilleur moyen d’assimiler la théorie !

Évidemment, cette démarche n’a de sens que si vous essayez plusieurs réglages et compositions, points de vue, etc., et que vous vous corrigez entre les différents clichés jusqu’à obtenir un rendu satisfaisant.

Dans certaines circonstances, par exemple un sujet en mouvement, il est difficile de repérer le moment parfait. C’est une bonne raison de faire 3 ou 4 prises de la même scène en mode rafale. Vous pouvez aussi prendre plusieurs images d’un sujet en vue de les assembler en post-traitement et avoir finalement la photo parfaite.

Mais ne prenez pas la même photo plusieurs fois sans modifier les réglages ou la composition, ou sans essayer de comprendre vos erreurs, simplement « pour être sûr », ça ne sert qu’à encombrer votre carte mémoire avec des images identiques et de mauvaise qualité.

Pourquoi limiter le nombre de photos ?

Lorsque vous commencez à maîtriser les réglages et savez lesquels sont adaptés à la situation, plus besoin d’en faire 10 pour obtenir la bonne photo. Pareil avec la composition, vous saurez d’un coup d’œil dans le viseur ou sur l’écran ce qu’il faut modifier. Il vous reste à attendre le moment parfait pour déclencher, et vous aurez une photo nettement plus intéressante qu’un lot saisi aux mauvais moments.

En revanche, ne vous limitez pas parce que vous avez peur de sortir des sentiers battus, d’être ridicule parce que vous voulez vous allonger sur le sol, de faire attendre vos compagnons de voyage pour un seul cliché, ou encore d’être déçu. Le talent se développe avec le travail, donnez-vous les moyens de progresser.

En conclusion

La quantité de photos à prendre dépend de votre niveau. Plus vous avancerez dans votre apprentissage, moins vous ferez de prises de vue inutiles. Mais si vous avez des besoins particuliers, même après des années de pratique, ne vous en privez pas. Par exemple si vous prenez des photos sur un thème particulier pour en faire un livre photo, pensez à la taille que vous voulez lui donner pour définir la quantité d’images nécessaire.